La Belgique part à la chasse aux casinos “illégaux”

/La Belgique part à la chasse aux casinos “illégaux”

Belgique casino illégalLe monde des sites de jeux en ligne va mal en Belgique ! Selon une récente enquête réalisée par le journal flamand de Morgen, un site de jeux en ligne illégal sur cinq reste accessible sur le territoire belge avec les conséquences qui en découlent : les joueurs ne jouent pas dans un environnement sécurisé et l’Etat perd de l’argent, les sites illégaux ne versant pas toutes les taxes au gouvernement. (en fait c’est surtout ca le problème…. les taxes, car les casinos dits “illégaux” sont malgré tout sécurisés et possèdent une licence en Europe)

Cette enquête a ainsi démontré que sur 94 sites de jeux en ligne répertoriés par la Commission des jeux de hasard, vingt-et-un sont considérés comme illégaux, figurent sur la liste noire et sont pourtant toujours accessibles aux joueurs belges. Cela signifie qu’il est toujours possible de s’inscrire et de jouer de l’argent sur ces sites alors qu’ils ne respectent pas entièrement la réglementation très stricte de notre pays. Cette illégalité peut apporter des inconvénients: sur base de l’adresse IP de l’ordinateur, ces sites peuvent en effet identifier le pays d’origine des internautes qui visitent leurs pages et dépensent leur argent dans leurs jeux.

PFN_FR_EUR_0_200X200_07-Win-InstantlyFace à cette situation, la Belgique essaye de réagir en les bloquant, mais cette tâche s’avère difficile et compliquée à mettre en pratique selon Etienne Marique, président de la Commission des jeux de hasard. Selon lui, cette difficulté est due aux fournisseurs d’accès à Internet : les grands fournisseurs bloquent certes ces sites, mais il n’en est pas de même avec les plus petits fournisseurs. Il a d’ailleurs indiqué que des procédures de vérification étaient réalisées actuellement sur ces petits fournisseurs d’accès à Internet. Une autre barrière empêche la Commission des jeux de hasard de contrôler constamment le respect de la réglementation : les économies demandées par le gouvernement. Qui dit économie dit en effet réduction du personnel ou leur prestation, ce qui ne lui permet pas d’être efficace à 100%.

(Source: levif.be)

2017-03-13T06:51:04+00:00 mercredi 12 novembre 2014|Categories: Belgique|0 Comments

Leave A Comment