Le groupe français Partouche, propriétaire et exploitant du casino de Cabourg (Calvados) s’est vu attribuer une nouvelle DSP pour une durée de 12 ans, une aubaine pour les cabourgeais.

En ce mardi 7 juin 2022, les élus de la ville de Cabourg ont validé la délégation de service public du casino attribuée au groupe Partouche. Il a été attribué au groupe SAS Société du Grand Casino de Cabourg (Partouche).

Le casino déménagera de sa position actuelle à un nouvel espace d’une taille de 1800 à 2 000 m2 qui sera construit près du parc aqualudique dans les années à venir. Selon une étude sortie en octobre 2021 par Tristan Duval, le maire de Cabourg, montre ainsi les caractéristiques du nouveau casino et son augmentation des bénéfices de l’établissement de 30 %.

« L’enjeu était important, à la fois financier, mais aussi en termes d’emploi, de dynamisme » Ce projet doit répondre au changement. De ce fait, un concours d’architecte a été organisé et « on présentera le projet d’ici quelques semaines » selon T. Duval.

« On ne peut que s’en féliciter, c’est une réussite sur le fond et la forme » la municipalité se voit féliciter le maire qui a su affirmer sa position d’accroche aux cabourgeais. La logique permet de conserver un financement des travaux par le jeu. L’ancien loyer était de 100 000 € par année et ce, à partir de novembre le loyer connaît une hausse de 480 000 €.

C’est une occasion spéciale pour la municipalité de la ville, qui tient à féliciter le maire sur le projet. À travers Tristan Duval, le casino de Cabourg vit un hommage lié à l’histoire du groupe Partouche.

« C’est une potentielle erreur de déplacer ce casino d’où il a été créé, en bord de mer, avec le Grand Hôtel et les jardins attenants »

L’avenir du bâtiment est-il potentiellement menacé ?

Dès l’arrivée du nouvel emplacement située dans la nouvelle zone près du centre aqualudique, il existe un projet de salle de théâtre à l’italienne et un mini palais des congrès. Une conférence d’explication plus précise sera organisée au courant de la période estivale.
Des travaux seront engagés concernant le projet de réaménagement : en organisant un travail en collaborant avec les services de la ville pour repenser l’accès au bâtiment aux personnes à mobilité réduite.

Au niveau des prestations offertes au sein de l’établissement : il y aura l’arrivée de nouveaux robots. En termes de jeux, il est nécessaire fidéliser la clientèle en passant par l’attractivité par la nouveauté des machines existantes. La collaboration entre la ville et le projet gagnant du groupe s’avère être un réel succès pour les années à venir.