Casino Barrière

Un des nombreux Casino du groupe Barrière

C’est le cadre tout neuf du premier restaurant français du chef cuisinier Gaston Acurio que Dominique Barrière et Benjamin Patou ont choisi pour célébrer leur nouvelle alliance annoncée dans cette matinée du 5 février. Le restaurant qui effectuait à l’occasion une sorte d’avant-première, accueillait également, en plus de son propriétaire (Benjamin Patou) et de son illustre hôte, d’autres grands noms du showbiz.

Une alliance pour conquérir la capitale

En entrant dans le capital de Moma Group à hauteur de 48,59%, Dominique Desseigne, le grand patron du groupe Barrière, joue un pion essentiel de sa stratégie des prochaines années tendant à assurer une présence plus importante au groupe dans la Ville Lumière. En effet, hormis Le Bouquet’s et le casino d’Enghien-les-Bains, le géant français des casinos n’est pas très représenté dans Paris et ses environs immédiats ce qui pourrait vite devenir un réel handicap si les actuelles démarches tendant à relancer l’attribution de licences aux opérateurs de casino dans la capitale et ses alentours venaient à aboutir. Spécialiste de l’événementiel fondé il y a un peu plus de 18 ans par le jeune Benjamin Patou, le Groupe Moma qui est actuellement propriétaire d’une douzaine d’établissements dans la capitale, offre donc des perspectives plus qu’intéressantes à son nouvel associé. En retour, Patou et son groupe bénéficient de l’appui et de la puissance financière d’un groupe réalisant un CA de 1,2 milliards d’euros par an et présent dans tout le reste du pays et à l’étranger.

Le troisième homme

Mais cette nouvelle alliance n’implique pas que Dominique Desseigne et Benjamin Patou. En effet, actionnaire du groupe Barrière à hauteur de 40%, de groupe Fimalac a eu son mot à dire lors de cette transaction. Dirigé par Marc Ladreit de Lacharrière, le groupe qui a décidé de beaucoup se diversifier au cours des dernières années reste discret, tout en poursuivant de son côté la construction de son empire dont le nouveau siège a été récemment installé place du Général Catroux, dans la capitale.