Casino le Lyon VertVille huppée située à proximité de Lyon, Charbonnières profite depuis de nombreuses années des recettes liées à un casino légal, Le Lyon vert, pourtant établi dans une ville voisine.

Depuis sa création, cet établissement, localisé dans la commune de La Tour-de-Salvagny, a entraîné plusieurs complications juridiques. Prévu initialement à Charbonnières, il a finalement été construit dans une commune n’entrant pas dans les critères. En effet, à l’origine, seule une station balnéaire, thermale ou climatique pouvait voir un casino légal s’implanter sur son territoire.

En 1980, afin de régulariser une situation contraire à la légalité, le préfet du Rhône avait donné une autorisation de jeu à condition que les syndicats des deux villes s’unissent et qu’elles soient classées en station hydrominérale. En 1984, à la suite de différents événements, ces compétences se retrouvent transférées du syndicat au Sirish.

Ce changement a créé de nouveaux dysfonctionnements. En effet, le comptable public encaisse la taxe pour le Sirish puis la redistribue aux deux communes. Malgré sa simplicité, cette méthode n’est pas conforme à la législation en vigueur. Le cas d’un syndicat intercommunal n’étant pas prévu, le comptable additionne les revenus des deux villes puis les répartit à parts égales alors que chaque ville ne récupère évidemment pas les mêmes recettes. De plus, le Sirish conserve un capital de trois millions d’euros en guise de réserve de sécurité. Cette action a une fois de plus aucun fondement légal.

Outre ces problèmes, une lourde menace plane sur la ville de Charbonnières. A partir du 1er janvier 2018, à part pour les stations de sport d’hiver, les communes ne pourront plus être classées en groupe. L’établissement Le Lyon Vert se situant à La Tour-de-Salvigny, l’existence du Sirish serait discutable et Charbonnières verrait ses revenus liés aux jeux de hasard, déjà amoindris par la concurrence du casino en ligne, disparaître.

Avec un tel voile sur l’avenir de leur établissement, la municipalité de Charbonnières devrait peut-être se résoudre à développer un casino en ligne pour assurer son financement !