Disneyland Paris Val d’Europe sera-t-il le nouveau Las Vegas européen ?

/Disneyland Paris Val d’Europe sera-t-il le nouveau Las Vegas européen ?
Disneyland Las Vegas

Avec 15 millions de touristes accueillis chaque année dans son parc Disneyland Paris et 6 millions de plus dans les différents commerces de la « Vallée Village », le Val d’Europe, qui forme déjà un des principaux pôle touristique d’Europe, se verrait bien couronné par l’installation de 5 casinos sur son territoire.

C’est en effet une zone à potentiel énorme, avec une clientèle gagnée d’avance ; proche de Paris et de l’aéroport CDG, tous les moyens de transport la desserve, et rapidement : train, RER, TGV, bus et automobiles par la A4 (avec accès à 2 parkings géants). Tous les éléments sont réunis pour faire de ce futur mini-Las Vegas un succès garanti.

Simplement, même si la stricte règlementation de 1919 sur les jeux d’argent s’est quelque peu assouplie, la Loi française n’autorise l’exploitation de casinos qu’aux stations balnéaires et aux villes de plus de 500.000 habitants situées à plus de 100 kms de Paris. Or, le Val d’Europe ne remplit pas une seule de ces 3 conditions !

Cette situation n’est pas sans embarrasser les élus de l’agglomération et leur président Arnaud De Belenet qui comptent sur un amendement de la Loi pour rendre possible ce projet en 2022. Pour cela, ils avancent des arguments solides comme la création de 5.000 postes de travail ainsi que des recettes fiscales non négligeables. Voilà de quoi convaincre l’Etat et son Ministère de l’intérieur à qui la décision finale appartient.
Dans une lettre ouverte pour soutenir la construction de cet Eurovegas, le déterminé Arnaud De Belenet fait ressortir que si le projet n’est pas accepté, c’est en Espagne ou en Italie qu’il se fera, avec tout le manque à gagner que cela implique pour la France.

Nombreux sont les investisseurs intéressés par cette affaire ; parmi eux bien sûr, les casinotiers qui soutiennent largement le projet et appuient les élus de la région auprès des hautes autorités pour qu’elles fléchissent. C’est le cas de Fabrice Paire, Directeur général du célèbre groupe Partouche, qui a déjà annoncé qu’il serait de la partie si le feu vert était donné.

Avec Disneyland Paris et sa grande chaîne d’hôtel-restaurant, son centre commercial géant et son Village outlet aux 200 enseignes (pour ne citer que ça), le Val d’Europe voit déjà passer des millions de visiteurs chaque année. Si les casinos venaient à s’y installer horizon 2022-23, ils donneraient un souffle nouveau à la ville et consolideraient sa place de lieu le plus touristique au monde.

2017-04-21T07:42:24+00:00 vendredi 21 avril 2017|Categories: France|0 Comments

Leave A Comment