Un joueur chanceux a eu l’occasion de commencer l’année en beauté. En jouant sur une machine à sous de type Poker dans le casino de Santenay, il a pu décrocher le grand jackpot. C’est le jeudi 25 janvier dernier que ce dernier a touché une énorme somme de 40 000 euros. Ce gros gain est d’ailleurs le record des jackpots depuis le début de l’année mais pas l’unique. En effet, la chance a également souri à deux autres joueurs, notamment le dimanche 7 janvier, un joueur remporte une somme de 37 600 euros puis un autre gagner 13 878 euros trois jours après soit le mercredi 10 janvier.

Le fonctionnement d’un jackpot

L’établissement a expliqué le fonctionnement d’un jackpot dans son communiqué. Il s’agit en effet de la redistribution des sommes misées collectées. Un taux de 85% est fixé par l’État, et le moment où la machine acquittera cette somme reste imprévisible. Ce qui explique que même le patron de l’établissement de jeu ne peut pressentir que le jackpot sera décroché à tel ou tel instant. Le gain va donc dépendre de la chance de chaque joueur.

« Le principe du jackpot s’appuie sur le taux de redistribution à la somme reversée par une machine à sous selon les mises effectuées. Ce taux est fixé par l’État. Il est de 85% minimum… Le casino ne peut cependant jamais savoir quand la machine va payer. Chaque machine a une fréquence de gain aléatoire qui lui est propre… Tout n’est qu’une question de mathématiques et de statistiques. En parallèle, la société mandatée par le Ministère de l’Intérieur, la Société de Fourniture et Maintenance, s’assure que chaque programme est conforme et que le taux de redistribution est respecté. »

La machine a été généreuse avec ce joueur

Cet habitué aux machines à sous est donc tombé sur la bonne machine qui lui a permis de sortir du casino riche. Ce n’est pas tout le monde qui a la chance de toucher au pactole comme ce joueur chanceux.

Cependant, le casino de Santenay a affirmé que d’autres jackpots en cours attendent les joueurs. « D’autres jackpots en cours sont encore à remporter dont un gain de 505 731 € sur une machine à sous de type progressif avec une mise de 0,50 euro ». Comme il se dit souvent, ce qui ne tente rien n’a rien !