Depuis sa création le 13 Octobre 2007, le Casino Barrière de Toulouse a pu attirer plus de neuf millions de visiteurs. Un cadre exceptionnel rassemblant trois bars, deux restaurants un théâtre modulable pouvant accueillir plus de 1000 spectateurs, l’établissement de jeux propose 340 machines à sous, 13 tables de jeux, un Black jack, une Roulette anglaise et un Hold’em Poker électroniques. La qualité de ses services lui a permis d’arriver en seconde place des meilleurs casinos de l’hexagone, après le Casino Barrière Enghien-les-Bains. En un an, l’établissement a donc gagné 4 places, une bonne nouvelle pour ses 10 ans !

Un lieu d’exception

Pour attirer les clients et fidéliser la clientèle, le casino Barrière Toulouse ne cesse d’améliorer la qualité de ses services. Un véritable lieu de distraction, l’établissement attire aussi les visiteurs grâce à son restaurant Fouquet’s. Il est à noter que l’établissement est un des seuls casinos qui dispose de ce restaurant de qualité, et le casino a su en tirer profit en y organisant régulièrement des événements intéressants qui ne laissent pas le public indifférent. Il cible surtout un public jeune originaire du sud-ouest de l’hexagone et d’Espagne. On compte plus de 200 000 clients qui se rendent chaque année dans ce restaurant qui distingue le Casino Barrière de Toulouse des autres. Mais le théâtre modulable de l’établissement pouvant accueillir 1200 spectateurs organise également plus de 150 représentations par an. Les jeux qui y sont proposés font la satisfaction des clients, ce qui a permis au lieu d’atteindre les 9 millions de visiteurs.

Un taux de fréquentation en hausse

Le taux de fréquentation du Casino Barrière Toulouse a considérablement augmenté. On compte une hausse de 5% et le nombre de visiteurs ne cesse également de grimper. Surement la raison pour laquelle l’établissement est positionné en seconde place. Le produit brut de jeux a augmenté de 48% en 9 ans, notamment depuis 2008.

Il est à noter que le Casino Barrière Toulouse dispose de 200 collaborateurs intégrés en CDI et CDD, complétés par plus de 50 intermittents et plus de 160 extras tous les mois lorsque les activités s’accroissent entre novembre et fin mars. L’établissement reste donc en quête de la satisfaction des clients en améliorant davantage ses offres et ses services. Même si le casino est encore loin de surpasser le casino Barrière d’Enghien, on peut dire que l’établissement est sur la bonne voie pour se développer.