La vitesse des travaux sur le chantier du Cap d’Agde s’accélère précipitamment pour tenter de terminer le casino et le palais de congrès dans les délais, notamment pour la fin de cette année 2018. Ce chantier a débuté en octobre 2016, le casino va d’être livré au groupe Barrière comme prévu.

C’est parti pour l’aménagement des intérieurs avec le groupe Barrière !

Il a été convenu qu’à la fin des gros œuvres du chantier, la Ville d’Agde livrera l’établissement du casino au groupe Barrière qui prendra en charge l’aménagement intérieur. C’est donc une nouvelle phase pour la construction car les clés ont bien été remises et le groupe va devoir s’acharner méticuleusement dans les travaux d’aménagement durant 6 mois. Le but étant de pouvoir ouvrir les portes de l’établissement en été afin de générer une rentabilité brillante et éviter tout retard qui pourra provoquer un stress chez les dirigeants.

Des travaux en pleine finition

Après ces nombreux mois de chantier, on aura une vue extrêmement époustouflante sur le Palais des Congrès. En effet, les travaux sont en pleine finition, on peut distinguer l’installation des poutres métalliques du bâtiment et les gros travaux sont presque tous achevés. Les constructeurs se concentrent aujourd’hui sur les différentes installations de réseaux. D’ailleurs, Didier Saignes a affirmé que « concernant le gros œuvre, il est achevé à 85%. Il reste à étanchéifier une partie des toits et installer le belvédère, tout en haut ». Pour joindre le casino au Palais des Congrès, une passerelle parcourant la route vers le mont Saint-Martin est en pleine construction et elle sera prête d’ici le printemps prochain.

Mais en plus de la finition du bâtiment, les travaux sur le parking ont également été étudiés minutieusement pour ne rien laisser au hasard. Ce parking ingénieux va pouvoir accueillir 380 véhicules en contrebas de l’église Saint-Benoît du Cap d’Agde. L’aménagement a été analysé de façon à ce que les racines des arbres ne viennent pas déformer les stationnements. Pour ce faire, 200 micocouliers et érables seront plantés dans des fosses autonomes pour prendre la place des pins aux alentours du parking. Mais un réservoir perméable installé sous ce parking va également servir pour la récupération de l’eau de pluie et de ruissellement. Un système de rejet vers le réseau pluvial a été mis en place en cas de surcharge.

Chaque détail a donc été bien pensé pour ce chantier ! Reste à voir le résultat d’ici la fin de l’année.