Le groupe JOA rachète Pullman Cannes Mandelieu Royal Casino

/Le groupe JOA rachète Pullman Cannes Mandelieu Royal Casino
groupe-joa-achete-pullman-cannes

Le groupe JOA, troisième casinotier en France disposant déjà de 22 casinos s’est offert un autre établissement de jeu. En effet, il a racheté le Pullman Cannes Mandelieu Royal Casino. Le leader des rachats d’établissements s’est procuré l’hôtel 4 étoiles de Mandelieu et tous les jeux qui ont été présents depuis 2006 grâce au fond d’investissement Chequer’s Capital.

Une belle acquisition pour le groupe JOA

Le groupe JOA a pris la possession de l’hôtel 4 étoiles doté de 200 chambres, d’une belle piscine, d’une plage, d’une discothèque et de son Royal casino. Cet établissement vient donc compléter les 22 casinos du groupe installés en France, son jeu en ligne ainsi que ses 2 hôtels, ses 24 restaurants et ses 33 bars. Cette acquisition va permettre au groupe d’avancer selon son slogan de « Jouer – Oser – s’Amuser ». Il aura l’opportunité d’élargir davantage son activité grâce à Pullman qu’il vient de racheter.

L’établissement de jeu Royal Casino est un casino « new age ». Le casino met à la disposition des clients 200 machines à sous avec plus d’une vingtaine de roulettes virtuelles. Les amateurs des jeux de tables auront également leur part de bonheur car des tables de poker et de blackjack sont installées dans l’établissement. Un large panel de jeux est proposé dans ce royaume de jeu très divertissant et réjouissant.

Deux candidats pour l’achat de Pullman Cannes Mandelieu Royal Casino

Deux candidats se sont présentés pour l’achat de cet établissement, notamment Vivalto et le Groupe JOA. Mais le fonds d’investissement Chequer’s Capital a finalement opté pour le groupe JOA. La finalisation du contrat unissant Chequer’s Capital et Financière Royal Resort le jeudi 22 mars dernier.

La transaction quant à elle a eu lieu en fin décembre. Le groupe JOA s’est permis de s’offrir un beau cadeau de Noël qui devait surement lui coûter très cher. Mais cependant, cet investissement ne sera que bénéfique pour le groupe.

Il est à rappeler que Chequer’s Capital a également cédé les casinos de Megève et du Cap d’Agde au groupe Barrière en 2014.

Tout comme les autres casinos, le Royal Casino a également été victime d’une baisse du produit brut des jeux, mais cependant, le pourcentage n’est pas très élevé car cette baisse n’est que de 0,68% entre la période 2015/2016 et 2016/2017. Il est classé en 30ème place des casinos français. Et maintenant qu’il a changé de possesseur, il va pouvoir se développer davantage pour faire face à la concurrence rude sur la Côte d’Azur.

2018-07-06T13:50:16+00:00lundi 9 avril 2018|Categories: France|0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site internet utilise des cookies and des services tiers. J'accepte