Joa Casino La SeyneAux confins du parc de la Navale, les engins de chantier ont repris leur travail après une long pause. Il aura fallu 7 mois au casinotier Joa et à la Ville pour recevoir une « autorisation d’exploitation des jeux » de la part du ministère de l’Intérieur. Le précédent feu vert avait été altéré par le casino Partouche de Bandol, avant d’être invalidé par le tribunal administratif de la ville de Toulon. Désormais, le directeur Dylan Peyras souhaite fermement s’assurer que la montée en puissance du casino Joa s’effectue dans les meilleures conditions possibles.

L’avancée des travaux :

Dylan Peyras affirme que la nouvelle autorisation a été reçue le 23 Juillet, et que les travaux ont débuté en Septembre, le temps d’effectuer les vérifications nécessaires. Actuellement le dallage du parking ou de la salle du spectacle, nécessitent un maximum d’attention. Les voiles de béton seront installées en novembre, et fera perdre de la hauteur au chantier. Le public aura ainsi l’occasion de se rendre compte de l’avancée des travaux. Sans intempéries, l’édifice devrait être hors d’air et hors d’eau en été 2015, et promet une livraison dès 2016.

L’impact des 7 mois perdus :

Aucun calcul précis n’a été effectué, par rapport à l’arrêt des travaux. Cependant, une perte sèche a été constatée, à cause de certaines dépenses incompressibles (grue, engins, etc.). Heureusement, le casino transitoire a accompli une magnifique saison estivale. Cette année, les résultats à espérer devront être proches de ceux de l’année 2013.

Le recrutement pour le casino Joa :

Actuellement, environ 50 personnes travaillent aux Sablettes, mais le nombre d'employés devrait doubler dans le casino Joa. Une campagne de recrutement sera lancée, afin que de nouveaux collaborateurs puissent rejoindre l’équipe dès 2015.