Un blanchiment d’argent suspecté dans le casino de Casteljaloux

/Un blanchiment d’argent suspecté dans le casino de Casteljaloux
fraude-casino-blanchiment-argent

L’étrange manège d’un homme, habitué du change a suscité le doute au casino de Casteljaloux qui n’a pas hésité à partager cette suspicion aux autorités judiciaires.

Un manège étrange de la part de cet homme

Ce professeur est venu six fois dans l’établissement de jeux de Casteljaloux ces derniers mois. Mais ce dernier ne s’y rendait pas pour essayer de décrocher le jackpot sur les machines à sous du casino ou tenter sa chance au Black Jack. Ce qui est d’ailleurs étrange car cet homme ne jouait jamais.

Il y venait souvent pour convertir des billets de 500 euros en plusieurs petites coupures par l’intermédiaire du change des jetons. Et ses visites étaient très rapides, il ne restait pas longtemps dans l’établissement. Sa stratégie était simple, il se plaçait les distributeurs d’échange pour s’emparer des petits coupons. Le fraudeur échangeait les billets de 500 € en 50 € ou 20 €. Son coup passait inaperçu jusqu’à ce que le casino se rende compte que les billets de 500 € manquaient de plus en plus à l’appel. Ce qui semblait évidemment anormal aux yeux de la direction du casino qui n’a pas attendu longtemps pour alerter les autorités judiciaires.

Des faits de ce genre peuvent souvent survenir dans les établissements de jeux, voilà pourquoi il est crucial d’optimiser la sécurité dans les casinos.

Les enquêtes en cours…

Après avoir été prévenu par la direction de l’établissement de jeu de Casteljaloux, les autorités ont immédiatement ouvert les enquêtes. Le jeudi 5 avril 2018 dernier, dans la matinée, cet homme suspect a été convoqué à son domicile de Montaut. Les policiers du service régional de la police judiciaire tenaient à entendre les justifications du comportement étrange de ce professeur, suspectés de relever du blanchiment de fraude fiscale.

Les enquêteurs sont ensuite passés à une perquisition chez le suspect. Douze heures suivant l’interrogation, la police a relâché le professeur mais l’enquête n’est pas close, les autorités souhaitent approfondir davantage la situation et continuer l’enquête. Les policiers veulent absolument déterminer la source de cette fraude et se focaliser sur le montant du blanchiment d’argent. Le SRPJ, service régional de police judiciaire Bordeaux prendra cette investigation en main. Apparemment, ce professeur rusé qui tentait un coup dans le casino de Casteljaloux menait une double vie professionnelle.

Ce dernier est en effet un professeur qui travaillait au sein de Fumel, mais derrière ce métier, il travaillait également pour une compagnie de forage pétrolier.

2018-07-06T13:49:04+00:00jeudi 12 avril 2018|Categories: France|0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site internet utilise des cookies and des services tiers. J'accepte