Les jeux d’argent, de paris, de casinos liés à la folie des grandeurs dans la ville de Las Vegas finit par dépasser la fiction. En générant toujours plus d’argent, la possibilité de remporter des sommes avoisinant les milliers d’euros pousse les consommateurs à dépasser leurs limites.

Il a trompé les croupiers, les agents de sécurité des casinos pendant 25 ans sans jamais avoir de problèmes jusqu’au 31 décembre 1999 où sa carrière de tricheur s’arrête après avoir extorqué près de 5 millions de dollars aux établissements de jeu.

Richard Marcus, ancien croupier, à décider de se professionnaliser dans l’escroquerie dans les casinos de Las Vegas. Bien trop beau pour être honnête, s’il gagnait, c’est grâce à sa manipulation des cartes, les croupiers, et les jetons.

Aujourd’hui, il travaille pour ceux qu’il a arnaqué.

Les casinos américains génèrent 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires trimestriel. Parmi les autres gagnants, il y a les fraudeurs qui monopolisent près de 40 % des pertes liées à la fraude et s’élèvent à 1 milliard d’euros chaque année.
Malgré les dispositifs de sécurité de plus en plus sécurisés, les chiffres restent importants et continuent à enrichir les tricheurs expérimentés. Les casinos adorent les joueurs, mais détestent les tricheurs qui font perdre des milliards d’euros aux casinos du monde entier.

Quel plus terrible fléau que la triche ? L’équipement de surveillance a certainement parcouru un long chemin, mais Richard assure « Je pourrais faire les mêmes tricheries qu’il y a une vingtaine d’années, sans aucun problème », glisse-t-il malicieusement.
Un séminaire de 4 jours organisé directement par une équipe de responsables de casinos du monde entier. Le plus grand tricheur de l’histoire participe à l’animation en transmettant son expérience de joueur escroc.

« Moi, je ne réfléchis pas comme un tricheur. En travaillant dans ce monde-là, j’ai pas mal de connaissances, mais d’entendre les histoires de ceux qui sont censés surveiller, c’est vraiment bien » affirme Marissa Pukula, directrice de sécurité d’un établissement de jeu.

Son histoire sera retranscrite bientôt au cinéma. Son histoire a commencé dans les années 70. Joueur passionné, Richard, 19 ans, décide de tenter sa chance à Las Vegas avec 20.000 $. Il amasse 120 000 $ et les perd en quelques jours. Ruiné, il travaille comme croupier dans son domaine de prédilection, le casino. Un homme, Joe Classon, motive Richard à rejoindre une équipe d’escrocs professionnels. Ils escroqueront les casinos du monde entier pendant des années.