Un débat concernant un grand projet d’expansion de l’hippodrome Woodbine dans le nord-ouest de Toronto a été récemment effectué par le comité exécutif de la ville. Ce débat a été présidé par le maire John Tory et le sujet s’est principalement centré sur l’amélioration des offres dans l’établissement. Notamment l’ajout de tables de jeu, la construction de deux hôtels, l’installation de boutiques, de bureaux et d’une salle de spectacle.

D’après un rapport municipal, la concrétisation de ce mégaprojet ne sera que favorable à la ville car ce rapport a estimé un dividende annuel pouvant aller de 26 à 31 millions de dollars pour Toronto. Mais plusieurs nouveaux emplois vont également se créer grâce à ce projet.

Mais ce projet ne fait pas forcément l’unanimité car certains conseillers municipaux tels que Mike Layon restent perplexes par rapport à ce dernier comme quoi cet établissement de jeux ne fera qu’empirer les problèmes de pauvreté de ce secteur déjà en chute. « Profiter de la misère des gens, est-ce la bonne façon de financer un gouvernement » dit-il. Et il a affirmé que les casinos risquent de soutirer les revenus des clients dépendants aux jeux d’argent et de hasard. Ce premier casino ne devrait donc pas voir le jour selon Layon. Il est à noter que les casinos les plus proches de Toronto sont installés à Orillia et à Niagara Falls.

Favoriser les emplois pour Rexdale

Giuliana Carbone, directrice municipale par intérim de Toronto a cependant recommandé l’exécution du projet, mais en conservant les 21 conditions fixées en 2015. On peut par exemple citer une de ces conditions visant à favoriser les emplois dans la ville. Notamment, le fait que les promoteurs doivent embaucher au moins 40% de leurs employés dans la communauté locale.

Tandis que pour Rosemarie Powell, la directrice générale du groupe de pression Toronto Community Benefits Network, les 60% des salariés dans la future maison de jeux doivent au moins provenir du quartier Rexdale. Et cette dernière souhaite que l’établissement de jeux propose un service de garde pour les enfants des employés. Après le débat par le comité exécutif, un vote au conseil municipal sera effectué avant la réalisation du projet.

Si le oui est majoritaire, ce nouveau casino à Toronto devrait accueillir ses premiers clients d’ici 2022. 3700 personnes en moyenne y travailleront dont la moitié des postes à temps plein.