Lorsque la chance tourne, certains joueurs peuvent devenir millionnaires grâce aux jeux d’argent. C’est le cas de cet Appenzellois qui a touché au gros pactole de deux millions de francs dans le casino de St-Gall. La machine à sous sur laquelle il a joué a apparemment été très généreuse car une petite mise de 21 francs lui a suffi pour remplir ses poches et sortir du casino avec une belle et éclatante somme. C’est sur un coup de tête que le joueur s’est rendu au casino pour jouer, et ce fut sans regret vu le gros lot qu’il a décroché le dimanche 18 février 2018 !

21 mises de 1 franc successives pour remporter le gros jackpot

C’est dimanche dernier que cet homme chanceux habitant en Appenzell a eu un déclic de faire un essai et tenter sa chance en se rendant dans le casino de St-Gall. Si ce dernier entendait rencontrer des amis, une envie soudaine d’aller jouer au casino avec sa femme lui est venue à l’esprit. Il a donc instinctivement passé la soirée dans l’établissement de jeux de St-Gall, comme s‘il pressentait déjà la grosse surprise qui l’attendait !

Cet Appenzellois a décidé de jouer sur une machine à sous de 1 franc du casino et il ne s’est pas contenté d’un seul essai. Ce joueur chanceux n’a pas lâché prise suite à 20 tentatives et continue jusqu’à ce qu’il touche le gros jackpot à la 21ème mise de 1 franc. Ce petit investissement de 21 francs lui a donc permis de toucher aux deux millions de francs qui feront basculer sa vie. En effet, ce joueur a prouvé que ce qui ne tente rien n’a rien et que dans la vie, il faut savoir prendre des risques.

Dès que ce joueur chanceux s’est rendu compte de la belle somme qu’il a remporté, des projets lui sont directement venus à l’esprit. Cet Appenzellois va utiliser ce gros gain pour restituer l’hypothèque de sa maison mais il compte également partager ce grand bonheur avec sa famille qui touchera également à cette belle somme.

Si la plupart des gens pensent souvent que gagner de l’argent au casino est quasiment impossible voire très rare, ce gros lot décrocher par l’Appenzellois prouve déjà le contraire. D’ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’un joueur gagne à la machine à sous.